BoA pour le Dong-A Ilbo (4)

Fin de l’interview.

tumblr_ml2itqZvWC1rdsuhco2_500

interview avec BoA pour ‘The Dong-A Ilbo’ (4)

« Dans le drama ‘That Winter, The Wind Blows’, il y a une scène où Song Hye Gyo dit ‘quand j’ai une période difficile, il y a une personne qui m’a dit de pleurer si je le souhaitais, alors que tout le monde s’était limité à me dire d’être heureuse’. » Je me suis vraiment identifiée là-dedans. Lorsqu’il y avait des moments difficiles et solitaires où je voulais mourir dans ma jeunesse, j’étais vraiment agacée si quelqu’un me disais ‘Allez viens !’.
Je fais de mon mieux pour m’accrocher maintenant, comme puis-je faire cela mieux ? D’un autre côté, j’aurais été plus reconnaissante si quelqu’un m’avait dit ‘c’est vraiment difficile  n’est ce pas ? si tu sens que c’est difficile, tu dois juste pleurer’. »

BoA a aussi révélé qu’elle était limitée à l’image de ‘BoA que les gens veulent’.
Mais elle a dit qu’à un certain point,elle se sentait soulagée de façon inattendu lorsqu’elle ne parvenait pas à obtenir la première place de l’Oricon.
« Parce que c’est une place où je peux retourner »

-Et qu’en est-il de BoA en tant que juge à ‘KPop Star’?

« Je suis toujours (en temps normal) le personnage principal, qui est sur la scène, alors c’est étrange que j’ai changé mon rôle et que le personnage principal soit quelqu’un d’autre.
Je suis toujours trop jeune pour contrôler la vie d’un autre personne.
J’ai commencé avec l’intention où je serai en charge d’extirper le vrai potentiel du participant.
Je pensais que les 2 garçons (YG, JYP) prendrais en charge les aspects professionnels ».

A la voir à la télévision ces derniers jours, elle semble plus mature et plus à l’aise qu’avant.
Lorsque j’ai demandé à BoA son secret de beauté, elle a répondu « il y a deux raisons pour lesquelles une artiste féminine devient belle. Premièrement, la magie des caméras et ensuite, la popularité », elle a rit.

—–

English translation: @lhi90
Spanish translation: Peru BoA

Trad FR : #Minyeon

Article : #Pia | BoA kwon (France)

BoA pour le Dong-A Ilbo (3)

Suite de l’interwiew.

306072_442080112549771_262579269_n

interview avec BoA pour ‘The Dong-A Ilbo’ (3)

-A la place du succès, quand vous regardez sur votre bonheur…

« Maintenant que je suis entrée dans ma vingtaine, 10 ans après mes début, dans le passé je vivais avec la douleur de donner du bonheur aux autres, mais je me demandais qui embrassait vraiment ma peine. Bien que ce soit le destin des artistes d’expérimenter la peine dans la création, cela peut être une source de bonheur pour les gens qui voient cela. En fait, je pensais que j’avais besoin de soigner ma peine. C’est seulement à ce moment que je serai capable de produire une nouvelle création et de travailler mieux. »Il y a des moments où un livre donne plus de relief qu’une centaine de mots ».

BoA recommande aussi le roman « Seras-tu là ? » de l’auteur Français Guillaume Musso. Cela parle de comment un docteur qui a avalé une capsule que lui a offert un vieil homme alors qu’il travaillait comme volontaire au Cambodge retourne dans le passé à la recherche de son amour perdu. Mais il fait face à un dilemme où il va perdre sa famille si il décide de sauver son ex-amante morte.

BoA a dit, « ce livre a fait des erreurs qu’ils veulent ( les héros) réparer, mais ces erreurs sont aussi ce qui fait d’eux ceux qu’ils sont en ce moment ».

-Si il y a une partie de passé que vous voulez changer.

« Eh bien… Le fait que j’ai signé mon contrat avec SM Ent. Trop tôt ? (rires)Le fait que la compagnie m’a fait seulement m’entraîner à un très jeune âge ? Me causant des problèmes de croissance ? Haha. Si je change cela maintenant, peut-être que ma vraie taille serait 170cm. D’un autre côté, si j’ai fait cela, ça a permis qu’il y ait la ‘Chanteuse BoA’. Et puis bien sûr je ne serai pas bonne en Japonais ou en Anglais.

Le troisième livre recommandé par BoA était ‘Lorsque c’est trop dur, contente toi de pleurer’ de la nonne Hideko Suzuki. BoA a trouvé ce livre par chance en cherchant dans les librairies en ligne et elle a pensé « C’est exactement comme cela que je me sens » et elle a acheté ce livre.

—–

English translation: @lhi90
Spanish translation: Peru BoA

Trad FR : #Minyeon

Article : #Pia | BoA kwon (France)

BoA pour le Dong-A Ilbo (2)

Suite de l’interview.

tumblr_mktbx93KAt1rdsuhco1_500

interview avec BoA pour ‘The Dong-A Ilbo’ (2)

Il y beaucoup de genres différents de livres dans la liste le lectures de BoA – il y a des romans comme ‘Nos amis, les Humains’ de Bernard Werber, ‘Le Parfum’ de Patrick Süskind; et aussi des livres de managment économique comme ‘Starbucks, Put Your Heart Into It’, ‘Hotel Management’; et même le livre de psychoanalyse de Freud.

Spécialement pour les livres écrits par les romanciers japonais Tsuji Hitonari et Asada Jiro qui aiment BoA, elle lit alternativement la version Coréenne et la version Japonaise.

« Les livres étaient le seul ‘endroit’ où je pouvais me cacher des yeux du public. Beaucoup de journalistes viennent sur les plateaux des émissions, mais si je lit un livre dans la salle d’attente, ils penseront ‘ah, elle étudie’ et ils ne viendront pas »

Le jour de l’interview, elle a emmené 3 livres qu’elle apprécie. Peut-être est-ce parce qu’elle les a lu plusieurs fois, ils avaient des traces de parties soulignées.

Le premier livre est ‘Le bonheur ne mange pas seul’ écrit par le physicien allemand Eckart von Hirschhausen. Il est connu pour être le docteur du bonheur et dans le livre, il montre comment le niveau standard de bonheur est différent chez chaque être humain et la pratique de l’eudémonisme dans la vie de tous les jours.

« Je pense qu’un chanteur ou le travail d’un artiste lorsque nous recevons une reconnaissance seulement quand nous terminons quelque chose d’énorme. Nous devons toujours nous qualifier les premiers, établir des nouveaux records et gagner, pas seulement un prix, mais le Grand Prix. Cela peut paraître inutile, mais je pense que les gens qui sont habitués aux grandes réalisations doivent apprendre à apprécier les petits bonheurs, comme dans ce livre, pour éviter de tomber en dépression. »

-Ne vous êtes vous pas habituée au sommet depuis votre jeunesse ?

« Lorsque j’ai commencé mes activités au Japon, même le mot Oricon était inconnu pour moi. Mais après avoir gagné la première place 7 fois, à un certain point, je pensais qu’être supérieure était un fait. Cependant, les goûts des gens changent comme le monde change et l’émergence de plus en plus de nouveaux dans le monde de la chanson rend de plus en plus difficile le fait de rester au top. » »Mais les gens ont été pris pour acquis et moi aussi, soudainement, je me suis rendue compte que ces pensées m’étranglaient. »

—–

English translation: @lhi90
Spanish translation: Peru BoA

Trad FR : #Minyeon

Article : #Pia | BoA kwon (France)

 

BoA pour le Dong-A Ilbo

Le 6 avril du mois, BoA a tenue une interview au sujet de ses lectures du moment pour le Dong-A Ilbo.
528240_442080105883105_1894297890_n

Voici donc la traduction complète de l’entretien, divisé en 4 parties.

interview avec BoA pour ‘The Dong-A Ilbo’ (1)

[Une personne qui lit] Elle a toujours vécu avec la douleur, afin d’atteindre la première place. Les livres sont une recette pour le bonheur qui soigne mes blessures.

BoA, qui est appelée ‘Star de l’Asie’, « Héroïne de la K-Pop » a récemment donné comme conseil « La solution peut être si vous savez ce que vous faîtes et savez ce que vous voulez exactement ».

La raison pour laquelle BoA a l’air plus sûre d’elle et plus détendue que son âge est qu’elle se démène pour trouver la solution en lisant des livres.

« Je suis une accro du travail, alors je suis très nerveuse je ne fais rien lorsque je me repose. Si je ne fais rien, je me sens comme en retard vis à vis de la société. Je pense que, si je respire, je dois apprendre quelque chose »

BoA, que nous avons rencontré le 1er Avril dans le building de la SM ENT. À Cheongdamdong, Gangnamgu, Seoul, portait une veste rose brillante. De plus, BoA, qui a récemment attiré l’attention pour ses conseils honnêtes et poignants en tant que juge à SBS ‘ Kpop star’, a répondu à notre interview avec son humour plein d’esprit et son intelligence.

La chanteuse a débuté à l’âge de 13 ans et a atteint le haut de l’Oricon 7 fois alors qu’il n’y avait pas de boom dans la K-Pop au Japon à cette époque.

Elle a quitté la fac à cause de ses activités de chanteuse, mais elle a apprit le Japonais et l’Anglais par elle-même et a réussit l’examen de qualification. Bien qu’elle n’ait pas reçu d’éducation formelle, nous avons appris qu’elle développait constamment son moi intérieur en lisant des livres.

« Beaucoup de gens en Corée m’ont vue grandir. Être dans une situation où je ne peux pas aller à l’école ou avoir une vie normale m’a fait prendre de l’expérience à travers les livres ». »Une chanteuse de pop ne devrait pas rater la tendance. Je pense que nous devons toujours être ouverts à tout le monde »

English translation: @lhi90
Spanish translation: Peru BoA

Trad FR : #Minyeon

Article : #Pia | BoA kwon (France)